Srebrenica : l’ancien commandant bosniaque Naser Orić arrêté en Suisse

| |

Naser Orić, l’ancien chef de la défense bosniaque de Srebrenica, a été arrêté à Berne mercredi après-midi. Il fait l’objet d’un mandat d’arrêt d’Interpol, transmis par la Serbie qui voudrait le juger pour des crimes commis contre les Serbes de la Vallée de Drina qui n’auraient pas été jugés par le TPIY, qui a déjà relaxé Naser Orić d’autres accusations.

Par Rodolfo Toè Selon les premières informations, Naser Orić se trouvait en Suisse pour participer à une conférence sur le vingtième anniversaire du massacre de Srebrenica. La Serbie avait transmis à Interpol un mandat d’arrêt international contre l’ancien chef de la défense de l’enclave bosniaque en février 2014. Belgrade accuse toujours Naser Orić de crimes de guerre contre les civils serbes qui habitaient dans la vallée de la Drina. L’ancien commandant bosniaque a déjà été jugé par le Tribunal pénal international (TPIY) pour la torture et le traitement inhumain de sept et le meurtre de onze Serbes détenus au poste de police de Srebrenica (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous