BIRN

Crimes de guerre en Bosnie : acquittement confirmé pour Momčilo Mandić

| |

La Cour d’appel du tribunal d’État de Bosnie-Herzégovine a acquitté Momčilo Mandić. Toutes les charges pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité ont été levées faute de preuves. Ce dernier était ministre de la justice du gouvernement de Radovan Karadžić de la République serbe de Bosnie-Herzégovine pendant la guerre de Bosnie.

En confirmant le verdict de 2007 prononcé en première instance, le Tribunal de Sarajevo vient d’acquitter Momčilo Mandić de la responsabilité de l’attaque du Centre d’entraînement du personnel du ministère de l’Intérieur à Sarajevo par les forces serbes et de la responsabilité du fonctionnement des tribunaux correctionnels et d’assises à Sarajevo et Foca. La Cour d’appel a conclu qu’il n’y avait pas de preuves substantielles de la culpabilité de Mandić pour les événements survenus à Foca, Butmir et Planjina Kica, pendant la période où il était ministre de la Justice. Ces trois lieux ont servi de centres de détentions pour des civils croates et bosniaques en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous