B92

Crimes de guerre au Kosovo : 116 ans de prison contre les membres du « Groupe de Gnjilane »

| |

Onze membres du « Groupe de Gnjilane », accusés de crimes de guerre commis au Kosovo entre juin et décembre 1999, ont été condamnés par la Haute cour de justice pour les crimes de guerre de Belgrade à une peine cumulée de 116 ans de prison.

A l’issue de leur procès, d’anciens guérilleros de l’UCK ont été reconnus coupables de crimes de guerre et condamnés à une peine globale de 116 ans de prison. Sur les dix-sept accusés, six ont été acquittés par les juges de la Haute cour de justice pour les crimes de guerre de Belgrade, présidée par la juge Snežana Nikolić-Graotić. Les faits s’étalent entre juin à décembre 1999, quand un groupe de l’UCK a torturé à mort au moins 80 personnes, pour la plupart des civils serbes et non albanais. Trente quatre personnes portées disparues pourraient aussi faire partie des victimes. Il faut aussi ajouter les 153 civils détenus illégalement, torturés puis libérés. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous