Covid-19 en Albanie : quand les concessions privées empêchent le dépistage

| |

L’ultralibéralisme mène à l’absurde en Albanie, même en temps d’épidémie. Le ministère de la Santé a fait fermer un laboratoire public d’analyse comptant 73 professionnels de la santé formés pour pouvoir effectuer les tests PCR en temps réel... En effet, un consortium privé a obtenu en 2019 la concession de tous les laboratoires d’analyse médicale.

Par Katerina Sula Alors que le bilan de la covid-19 s’alourdit chaque jour en Albanie, avec 119 patients actuellement hospitalisés, dont 18 en réanimation et six en soins intensifs, le ministère de la Santé a fait fermer le nouveau laboratoire de tests PCR en temps réel du Centre hospitalier et universitaire Mère Teresa (QSUT), à Tirana. Il avait pourtant été inauguré le 17 juillet dernier par la ministre elle-même, Ogerta Manastirlliu. Ceux semaines plus tard, cette même Ogerta Manastirliu ordonne sa fermeture. Selon le site d’information Reporter, la décision de fermer le laboratoire a été prise à la demande d’un consortium privé qui a (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous