Covid-19 en Albanie : le juteux business des vols médicalisés vers la Turquie

| |

Depuis le début de la crise sanitaire, le phénomène est en pleine expansion : de plus en plus d’Albanais décident d’aller se faire soigner en Turquie à cause des défaillances de leur système de santé, bien en peine face à la deuxième vague de Covid-19. Une activité lucrative, qui profite surtout à des entrepreneurs peu scrupuleux.

Traduit et adapté par Katerina Sula (article original) Bilal, 54 ans, a découvert qu’il avait le Covid-19 le 10 août dernier après une consultation chez son médecin. L’homme ne s’est pas alarmé. Il a pris des médicaments et a suivi un traitement à domicile pendant dix jours, mais son état ne s’est pas amélioré. « La température ne baissait pas, ma situation s’est détériorée », explique-t-il à Balkan Insight. Bilal, qui dirige une entreprise de pompes funèbres à Tirana, s’est donc rendu à l’hôpital des maladies infectieuses au 11e jour de la maladie, mais il y est resté moins de 48 heures. Un médecin lui aurait dit qu’il « ne pourrait pas être sauvé ». (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous