Le Courrier des Balkans

Coupe du monde 2010 : tous les espoirs restent permis pour les équipes des Balkans

|

Avec deux défaites et un match nul au compteur, les sélections des Balkans n’ont pas vraiment entamé les barrages de la meilleure des manières. Pourtant, à y regarder de plus près, rien n’est joué pour autant, et chacune d’entre elle aura des arguments à faire valoir ce mercredi à l’occasion des matchs retours.

Par Loïc Trégourès Décalage horaire oblige, c’est en Russie que le premier barrage pour la Coupe du monde s’est déroulé entre la sélection entrainée par Guus Hiddink, et la Slovénie de Matjaz Kek. Dans un stade Luzhniki rempli par 70000 spectateurs, les Russes ont rapidement pris l’ascendant sur leurs adversaires du jour. Multipliant les opportunités, c’est finalement le milieu de terrain d’Everton Diniyar Bilyaletdinov qui a fini par ouvrir le score d’une magistrale talonnade, juste avant la mi-temps. Poursuivant sur ce rythme, les coéquipiers d’Arshavin inscrivaient un second but, toujours par l’intermédiaire de Bilyaletdinov dès le début (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous