Index.hr

Corruption en Croatie : Jadranka Kosor et les corbeaux du HDZ

| |

Les accusations volent dans tous les sens au sein du HDZ, le parti conservateur croate écarté du pouvoir après les élections du 4 décembre dernier. Jadranka Kosor, Première ministre de 2009 à 2011 et toujours présidente du parti, affirme qu’elle n’était pas au courant des fonds secrets qui servaient à financer le HDZ. Pourtant, le témoignage de Damir Mihanović, ancien dirigeant de la compagnie Kroacija osiguranje, est accablant.

Par R.I. « Je rejette toutes les accusations de Damir Mihanović, témoin principal dans l’affaire Fimi Media... Je n’ai jamais menacé personne », a déclaré Jadranka Kosor, qui a tenu mardi une conférence de presse exceptionnelle pour répondre aux accusations la mettant en cause. Retrouvez notre dossier : Élections parlementaires en Croatie : lourde défaite pour le HDZ Au début de la conférence de presse, Jadranka Kosor a catégoriquement rejeté toutes les insinuations du témoin, et elle a distribué aux journalistes les copies des courriels envoyés par Damir Mihanović. Il s’agit de quatre messages électroniques, datant de 2009 et de 2010, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous