Le Courrier des Balkans

Corruption en Albanie : la justice innocente l’ancien vice-Premier ministre Ilir Meta

|

L’ancien vice-Premier ministre Ilir Meta a été blanchi par la justice albanaise dans l’affaire de la privatisation truquée d’une centrale électrique. Un verdict politique pour ce cadre de la coalition au pouvoir ? En janvier 2011, une vidéo diffusée à la télévision albanaise montrait Ilir Meta en flagrant délit de corruption.

Par Mandi Gueguen L’ancien vice-Premier ministre et dirigeant de la Ligue socialiste pour l’intégration (LSI), membre de la coalition au pouvoir, était accusé de corruption pour avoir truqué l’appel d’offre d’une centrale électrique. Le tribunal l’a déclaré innocent après avoir estimé qu’aucune preuve concrète ne corroborait cette accusation. Le Parquet avait requis une peine de deux ans de prison ferme et un million de leks (environ 7.200 euros) d’amende à son encontre. Ilir Meta avait été contraint de démissionner en janvier après qu’une caméra cachée l’avait clairement montré en train de négocier des faveurs personnelles dans des affaires de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous