5G : l’Albanie et le Kosovo veulent leur corridor transfrontalier

| |

L’Albanie et le Kosovo ne figurent pas sur les cartes européennes de la 5G, mais les deux pays ont conclu un Mémorandum le 2 octobre, visant à créer un corridor conjoint. Sans avoir recours à la technologie chinoise de Huawei, comme l’a imposé Washington. Décryptage.

Traduit et adapté par Nerimane Kamberi (article original) Le mémorandum signé le 2 octobre entre le Kosovo et l’Albanie pour la création d’un corridor numérique du réseau 5G est dans la ligne de l’accord conclu entre Belgrade et Pristina début septembre à Washington, affirment des responsables du ministère kosovar de l’Économie et de l’Environnement. Dans cet accord de « normalisation économique », le Kosovo s’est engagé à cesser d’utiliser dans le réseau de communication des appareils 5G fournis par des fournisseurs « douteux ». Autrement dit chinois. La technologie mobile de cinquième génération (5G) a commencé à être déployée dans le monde à partir (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous