Monitor

Contrebande de cigarettes au Monténégro : les bonnes vieilles méthodes ne se perdent pas

| |

Le trafic des cigarettes n’a pas disparu du Monténégro. C’est ce qui vient d’être illustré par les 28 tonnes de cigarettes d’une valeur de deux millions d’euros que la police monténégrine a récemment saisies sur le littoral. Onze citoyens monténégrins et albanais suspectés d’avoir participé à la contrebande ont été arrêtés dans cette action. Le rôle exact de l’État dans cette affaire demeure suspect.

« Tout ce que je peux dire c’est que onze personnes sont appréhendées et interrogées actuellement par le juge d’instruction de Kotor. Nous sommes en contact et la procédure pré-pénale est en cours. Ce n’est que lorsque je serai en possession des documents relatifs à cette affaire que je pourrai communiquer plus de détails et constater s’il s’agit de crime organisé », a déclaré Stojanka Radovic, Procureure spéciale pour le crime organisé. En plus des cigarettes, Marlboro, Lucky Strike et autres marques, la police a confisqué le bateau IT Adal, naviguant sous le pavillon albanais et duquel, dans les eaux territoriales monténégrines, les cigarettes ont été (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous