Contrat du siècle : la France va construire cinq centrales nucléaires au Monténégro

|

Areva vient de conclure un accord exceptionnel avec Montenegratom, un nouveau consortium franco-russo-monténégrin, prévoyant la construction de cinq centrales nucléaires dans la petite république, qui deviendra ainsi le premier exportateur énergétique de la région. Le nouveau groupe sera dirigé par Rachida Dati, qui a annoncé mardi matin qu’elle quittait ses fonctions au sein du gouvernement et de la mairie du VIIe arrondissement de Paris. Jérôme Kerviel est nommé directeur financier.

Par Jakup Atalić Cinq centrales atomiques de type Kozloduy-IV seront rapidement construites à Perast dans la Bouche de Kotor, dans la polje de Njeguši, dans le parc naturel du Durmitor, à Virpazar sur le lac de Skadar et aux abords du monastère d’Ostrog, près de Nikšić. Anne Lauvergeon, la PDG d’Areva, a annoncé la conclusion de ce contrat, le sourire aux lèvres, depuis le siège du gouvernement monténégrin à Podgorica : « après la Libye, l’Iran et la Chine, il était normal que nous nous intéressions aussi au marché balkanique. Le Monténégro est un partenaire très fiable en affaires, et nous sommes heureux que Gazprom participe au consortium, cela (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous