B92

Commerce régional : la crise touche aussi le marché CEFTA

| |

Depuis décembre 2006, des accords de libre-échange unissent la Serbie, le Kosovo, la Macédoine, la Bosnie-Herzégovine, la Croatie, le Monténégro, la Moldavie et l’Albanie. Sur ce marché, la Serbie est le principal exportateur, mais la crise mondiale pourrait remettre en cause cette suprématie, d’autant que plusieurs scandales ont éclaté à propos de la qualité des produits serbes. Pour permettre à ce marché de se développer, il faudrait améliorer les organismes de contrôle et supprimer réellement les barrières extra-douanières.

D’après les estimations des entrepreneurs, la Serbie aura bien du mal à maintenir en 2009 sa première place dans le marché couvert par l’accord CEFTA, que la crise n’a pas épargné. Le domaine de l’application du CEFTA représente le seul marché sur lequel la Serbie dégage un solde positif. En 2008, sa valeur était de 1,6 milliards de dollars. Cependant, les Etats signataires de l’accord CEFTA ne respectent pas toujours le texte de l’accord, car ils cherchent à protéger leurs productions nationales. En dehors de la Serbie, le marché CEFTA comprend la Macédoine, la Bosnie-Herzégovine, la Croatie, le Monténégro, la Moldavie et l’Albanie. Ce marché (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous