Le Courrier des Balkans

Cinéma en Bosnie : au nom des « Femmes de Višegrad »

| |

Le docu-fiction de la réalisatrice Jasmila Žbanić rend hommage aux centaines de femmes et de jeunes filles musulmannes violées pendant le conflit en Bosnie-Herzégovine. Le film est sorti en salles en France le 30 avril.

Par Vincent Doumayrou L’actrice Kym Vercoe, qui vit à Sydney, décide de passer ses vacances d’été en Bosnie au grand étonnement de ses amis, qui lui préfèrent les îles Fidji. Dans l’avion, elle lit Le Pont sur la Drina d’Ivo Andric, Prix Nobel de Littérature en 1961, puis décide d’aller à Višegrad voir de ses propres yeux le fameux pont. Elle découvre que l’hôtel où elle loge a servi de lieu de viols pendant la guerre civile en Bosnie, décide de revenir sur les lieux l’été suivant pour enquêter auprès des ONG et des citoyens locaux, et de filmer chaque recoin de la ville avec son caméscope. Son comportement va lui attirer quelques inimitiés et même des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous