Cinéma : à Mâlăncrav, en Roumanie, avec « ceux qui restent »

| |

Mâlăncrav est un village roumain de Transylvanie. Nombre de ses habitants sont partis vers l’Europe occidentale pour des emplois précaires, dans l’espoir de s’assurer un avenir meilleur au village. Mais ces allers-retours affectent profondément la vie de la communauté. Anne Schiltz et Charlotte Grégoire en ont fait un film, « Ceux qui restent ». Entretien.

Propos recueillis par Nicolas Trifon C.d.B. : À plusieurs reprises, on aperçoit la silhouette de maisons saxonnes, et le nom roumain du village est assez étrange puisqu’il est une adaptation de la forme saxonne (Malemkref). En regardant de plus près, j’ai constaté que l’histoire attestée de ce village commence au tout début du XIVe siècle. Cette histoire ne semble pas avoir un impact sur la situation des personnages tels qu’ils apparaissent dans le film. A.S. et C.G. : Mâlăncrav (en roumain), Almakerék (en hongrois), Malemkref (en saxon) ou encore Malmkrog (en allemand) est un village dit saxon de Transylvanie, et qui, par ailleurs, est (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous