Eleftherotypia

Chômage, précarité : le drame de la Grèce du Nord

| |

Fermeture d’entreprises, chute de la consommation, précarité accrue... Avec un taux de chômage record de 50 % , la Grèce de Nord subit de plein fouet les ravages de la politique d’austérité du gouvernement. Début septembre, sur fond de contestation sociale, se tenait la 79e foire internationale de Thessalonique. L’occasion de brosser un tableau économique bien sombre.

Par Sakis Apostolakis Les chiffres du chômage réel dans toute la Grèce du Nord sont au plus haut, ce qui offre à la Bulgarie et la République de Macédoine une promesse de belle success story. En effet, il y a dix ans, les industries et entreprises d’artisanat ont commencé à fermer les uns après les autres et à se délocaliser dans les pays voisins, où la fiscalité était très faible. La crise économique qui s’est greffée sur cette réalité a empiré la situation : selon les 18 chambres de commerce de Grèce du Nord, 50 000 entreprises ont fermé entre 2011 et 2013. Retrouvez notre dossier : Crise et austérité en Grèce : une histoire sans fin ? Le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous