Le Courrier des Balkans

Chômage et discriminations : le quotidien des Rroms de Roumanie

| |

La communauté rrom de Roumanie - environ 2,5 millions de personnes - connaît toujours les conditions de vie les plus difficiles : discriminations, chômage massif, sous-alphabétisation, espérance de vie réduite, etc. En visite à Bucarest, le ministre français de l’Intérieur Manuel Valls va découvrir cette réalité, mais qu’il se garde de donner des leçons : ces dernières années, Bucarest a multiplié les efforts, et ne compte guère sur Paris pour lui venir en aide...

Par Julia Beurq La Roumanie est toujours l’un des pays les plus pauvres de l’Union européenne, et la communauté rrom constitue la population la plus vulnérable : 67% des Rroms de Roumanie vivent en situation de grande pauvreté. En effet, plus de la moitié d’entre eux vivent avec moins de 3,40 euros par jour [1]. Retrouvez notre dossier : Expulsion des Rroms en France : Valls dans les pas de Guéant et de Sarkozy ? 23% des Rroms vivent sans eau ni électricité. En partie à cause de cette grande pauvreté, mais aussi en raison du manque de centres médicaux à proximité de leurs lieux de vie, la plupart des Rroms connaissent de très mauvaises (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous