Kosovo 2.0

Charbon ou énergies vertes, le Kosovo cherche encore la lumière

| |

Coupures à répétition, vétusté du réseau, centrales ultra polluantes : la faillite du secteur énergétique est généralisée au Kosovo. Surtout que la demande va doubler d’ici 2025 et qu’une des deux centrales fermera d’ici 2017. Face à ce constat alarmant, deux options pour relever le défi : le charbon, solution à court terme, ou les énergies renouvelables, véritable pari sur l’avenir.

Par Asim Shabanhaxhaj Le problème énergétique du Kosovo n’est pas nouveau. La situation perdure depuis plus d’une décennie et il n’y a aucune amélioration en vue. Le dernier épisode, qui a vu la facture des consommateurs plus que doubler d’un mois sur l’autre, ravive les frustrations des années 1990. Les ménages moyens kosovars consacrent une part conséquente de leurs revenus à leur facture d’électricité. Pourquoi ? Comme bon nombre de consommateurs, dont les Serbes du nord du pays, ne paient pas leurs factures, ce sont les consommateurs en règle qui en font les frais... Une situation anormale qui soulève des questions relatives aux droits (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous