Serbie : les attentats de Paris, les réseaux sociaux et les victimes « inégales »

| |

Après les attentats de Paris, l’émotion et la solidarité ont emporté les Balkans, comme tous les pays du monde. Pourtant, sur les réseaux sociaux, certains n’ont pas hésité à se « réjouir » de ces massacres, un « juste retour des choses » après les bombardements de l’Otan, en 1999. Décryptage.

Par Branislav Zukić Après les terribles attaques qui ont secoué vendredi dernier la « Ville-Lumière », il n’a pas fallu attendre longtemps pour lire des commentaires nauséabonds sur les réseaux sociaux serbes, des commentaires clamant que finalement « on n’a que ce qu’on mérite ! », ou bien encore que l’élan de solidarité visible dans le monde entier montrerait qu’il existe « deux catégories de victimes ». Essayons de comprendre ceux qui s’adonnent à ce type de discours, et ce qui pousse certains internautes à réagir de la sorte face à un événement d’une brutalité sans précédent. Les attaques sanglantes qui ont touché Paris ont été accueillies sur (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous