Révisionnisme à la sauce serbe

Cérémonies du 9 mai à Moscou : que diable la Serbie va-t-elle faire dans cette galère ?

| |

Pourquoi le Président Tomislav Nikolić a-t-il décidé que la Serbie participerait pour la première fois au défilé militaire du 9 mai à Moscou, alors que la plupart des dirigeants occidentaux ont choisi de boycotter cette cérémonie en raison du conflit en Ukraine ? Pour l’historienne Dubravka Stojanović, il s’agit d’une confusion idéologique visant à réhabiliter le mouvement tchetnik et à occulter la victoire de l’armée yougoslave contre l’occupant nazi. Entretien.

Propos recueillis par Philippe Bertinchamps Dubravka Stojanović est historienne. Elle enseigne à la Faculté de Philosophie à Belgrade. Ses travaux portent principalement sur les problèmes que rencontre la mise en œuvre de la démocratie en Serbie et dans les Balkans. Au moment de cet entretien, elle s’apprêtait à se rendre à Jasenovac pour animer un séminaire de formation destiné aux professeurs d’histoire de la région. Il y a quelques jours, elle a appris que le capitaine Radovan Stojanović, officier tchetnik responsable du massacre de la population du village de Vranić, non loin de Belgrade, en 1943, était un de ses proches parents. Le Courrier (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous