B92

Censure en Serbie : le torchon brûle entre Vučić et l’OSCE

| |

Le Premier ministre serbe Aleksandar Vučić réclame des « excuses » de la représentante de l’OSCE pour la liberté des médias, Dunja Mijatović : celle-ci a dénoncé la censure de plusieurs médias en Serbie. Et la Serbie doit prendre pour un an la présidence de l’OSCE en janvier 2015... Ambiance.

La semaine dernière, Dunja Mijatović avait exprimé son inquiétude sur la censure exercée à l’encontre de sites web en Serbie. Dans sa déclaration, la représentante de l’OSCE précisait : « cette tendance à la censure a pris un tour inquiétant la semaine dernière, quand plusieurs sites ont été bloqués dans une période de crise quand la région a été touchée par les inondations ». Dunja Mijatović demandait également aux autorités serbes de favoriser un débat libre sur une question d’intérêt public. Retrouvez notre dossier : Serbie : Aleksandar Vučić ou l’ivresse du pouvoir absolu Dans une lettre ouverte à la représentante de l’OSCE pour les médias, rendue publique (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous