Le Courrier des Balkans

Censure à Pristina : le directeur du Théâtre national du Kosovo est limogé

| |

Le directeur artistique du Théâtre national du Kosovo, Jeton Neziraj, a été limogé. Le tort de ce dramaturge mondialement connu ? Refuser d’obéir aux injonctions des politiques... Le printemps dernier, ses autorités de tutelle lui avaient interdit de participer à un festival de théâtre à Belgrade. Les milieux du théâtre se mobilisent partout dans le monde. Nous reproduisons le communiqué de la Maison d’Europe et d’Orient de Paris.

Ceux qui connaissent le théâtre européen sont des familiers de Jeton Neziraj. Fondateur du Centre Multimedia, son rôle avait déjà été prépondérant dans le « Voyage en Unmikistan », atelier théâtral franco-kosovar réalisé avec Daniel Lemahieu à Prishtina en 2003. Ayant succédé à Teki Dervishi à la direction du Théâtre national du Kosovo, l’un des principaux éléments de la nouvelle génération du théâtre kosovar a redonné à cet établissement quelques sérieux motifs de fréquentation. Il a accueilli d’autres productions du Théâtre de Syldavie, et surtout invité Rahim Burhan, principal metteur en scène rrom de théâtre, à diriger un Tartuffe musulman qui avait fait un certain (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous