Le Courrier des Balkans

Cedomir Jovanovic : « La Serbie du passé et la Serbie de l’avenir »

|

L’ancien vice-Premier ministre Cedomir Jovanovic a profité de son témoignage au procès des assassins de Zoran Djindjic pour partir en guerre contre le gouvernement de Vojislav Kostunica, dont il dénonce les complaisances avec l’ancien régime et le crime organisé. Entretien avec le Saint-Just serbe, égaré en plein Thermidor.

Propos recueillis par Jean-Arnault Dérens et Laurent Rouy Courrier des Balkans (CdB) : Quel message vouliez-vous faire passer en témoignant au procès de Legija et des autres assassins présumés de Zoran Djindjic ? Cedomir Jovanovic (CJ) : Je voulais détruire le mythe d’Ulemek [1]. Ce criminel se pose en victime. Il publie un livre, il contrôle tout, même le déroulement de son propre procès, il a des dizaines d’avocats... Il se présente en survêtement à son procès pour mieux montrer la piètre estime qu’il a de la justice. Qui faudrait-il donc respecter ? Ce n’est qu’un criminel ! À un moment, je me suis même retrouvé dans la situation où c’était lui qui (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous