Législatives en Croatie : comment Zoran Milanović a détruit la gauche

| |

Annoncé favori des législatives anticipées, face à un HDZ ébranlé par la chute rapide de sa coalition clérico-nationaliste en juin, le SDP a pourtant été sèchement battu le 11 septembre. Dès l’annonce des résultats, Zoran Milanović a annoncé qu’il quittait la direction du parti. Après une décennie d’errements politiques, le réquisitoire accablant d’Index.

Par I. Ćimić <

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous