Monitor

Carla Del Ponte : « Je les attends tous à La Haye »

| |

En visite au Monténégro, la Procureure générale du TPI demandent une coopération plus active des autorités monténégrines. Selon elle, Radovan Karadzic et Ratko Mladic séjourneraient régulièrement au Monténégro, où l’Église orthodoxe serbe leur accorderait sa protection.

Propos recueillis par Milka Tadic-Mijovic Monitor (M) : La coopération de Podgorica avec le TPI est elle réelle, ou bien le Monténégro se cache-t-il derrière le dos de Belgrade ? Carla Del Ponte (CDP) : Podgorica ne se cache pas derrière Belgrade, elle coopère avec le tribunal. Tous les accusés que nous avons recherché ici sont déjà à La Haye. Nous devons cependant dire que les autorités monténégrines ne réagissent pas toujours assez vite aux informations que nous leur adressons. L’objectif de notre visite est de demander au Monténégro de remplir ces obligations du droit international : enquêter sur la présence des fugitifs accusés de crimes de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous