IWPR

Carla Del Ponte et l’affaire Mladic : encore raté !

| |

Le TPIY a démenti ce mardi les informations relatives à une arrestation de Ratko Mladic. Pour la Procureure générale Carla Del Ponte, il s’agit de rumeurs « sans aucun fondement ». Le Général Mladic représente une épée de Damoclès sur l’avenir européen de la Serbie. Pour le TPIY, Mladic est pourtant « à portée des autorités » de Belgrade.

Par Janet Anderson Alors qu’hier des rumeurs sont apparues à Belgrade, affirmant l’arrestation de Ratko Mladic, l’un des deux inculpés encore recherchés par le Tribunal Pénal International pour l’ex-Yougoslavie (TPIY), la Procureure en chef du Tribunal, Carla Del Ponte, a de son côté démenti aujourd’hui l’information. « Ces fausses rumeurs [...] n’ont absolument aucun fondement », a affirmé Carla Del Ponte à une conférence de presse à La Haye le 22 février. « Mladic court toujours », a-t-elle ajouté, en concluant à mi voix : « malheureusement ». La Procureure a également expliqué qu’il n’y avait « absolument aucune indication » que des négociations portant (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous