Association Sarajevo

Campagne pourrie avant les élections générales en Bosnie

|

La bataille électorale en vue des élections générales du 1er octobre ne perd rien de sa virulence. Les thèmes imposés par les protagonistes qui espèrent tirer profit de la radicalisation de leurs positions nationalistes, portent les débats sur un terrain miné, qui ne permet aucune confrontation sur les mesures réelles qui permettraient à la Bosnie-Herzégovine de sortir de son marasme.

Tel est le sens du discours que tiennent quotidiennement aux Bosniens le Haut-Représentant et ses adjoints. Le dernier exemple de ce type d’appel à la raison est la déclaration faite par Christian Schwarz-Schilling à l’occasion d’une Table-Ronde réunie à Sarajevo sur le sujet très sensible de l’octroi des visas d’entrée dans l’Union européenne aux habitants de la Bosnie-Herzégovine (BH). Relevant le « gouffre qui sépare la rhétorique politique vide des propositions concrètes pour améliorer le vie des citoyens de BH », il rappelle à ceux-ci que ce n’est que de l’accomplissement des réformes exigées par l’U.E. pour que soit signé l’Accord de stabilisation et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous