Le Courrier des Balkans

Bulgarie : une sérieuse crise parlementaire menace le régime de Simeon

|

Le député Emil Koshlukov a été à l’origine d’une des plus graves crises parlementaires qu’ait connues la Bulgarie de toute son histoire. Le petit groupe des « Temps nouveaux », conduit par ce député libéral, a failli faire tomber le gouvernement, avant de se rallier à la majorité actuelle. Tout est parti de la privatisation contestée de l’entreprise Bulgartabak...

Par Athanase Popov La Bulgarie n’a encore jamais connu de régime parlementaire au sens strict, en dépit de son appellation de « République parlementaire ». La première Constitution de 1879 instituait une soi-disant monarchie parlementaire, mais le Parlement monocaméral a toujours été dominé par l’exécutif, avant comme après la mise en place du régime stalinien. Le nouveau système basé sur la Constitution démocratique de 1991 n’a rien changé à cet état de choses, alors que le gouvernement de Simeon Sakskoburggotski se sert plus que jamais de l’Assemblée nationale comme d’une chambre d’enregistrement des projets de loi. Les nombreuses tentatives d’obstruction (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous