Le Courrier des Balkans

Bulgarie : une coalition rose-turque pour « dégager » Boïko Borissov

| |

Les socialistes et le parti de la minorité turque, libéral, préparent un gouvernement technique pour diriger la Bulgarie. Cette coalition, qui avait gouverné de 2005 à 2009, devra cette fois compter sur le soutien tacite des nationalistes d’Ataka. Le Premier ministre sortant Boïko Borissov a finalement dû jeter l’éponge faute de partenaires.

Par Ivo Hristov Exit Boïko Borissov ! Arrivé en tête des législatives du 12 mai, mais sans majorité parlementaire (97 sièges sur 240), le chef de la droite conservatrice a définitivement renoncé à former un nouveau gouvernement faute de partenaires de coalition. Retrouvez notre dossier : Ambiance « électrique » en Bulgarie : révolte populaire et crise politique Jeudi, le Président Plevneliev (GERB) a donc confié la tâche au Parti socialiste bulgare (PSB). Son candidat, l’ancien ministre de l’Économie et des Finances Plamen Oresharski doit présenter son cabinet d’ici mardi 28 mai. Oresharski veut construire « un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous