Dnevnik

Bulgarie : Siméon II veut rempiler en 2005

| |

Le Premier ministre Siméon II de Saxe-Cobourg-Gotha envisage de briguer un second mandat aux législatives prévues pour le début de l’été 2005, quitte à devoir se coaliser avec le Parti socialiste bulgare (PSB) dont tous les cadres sont issus de l’ancien Parti communiste. Les sympathisants de l’opposition craignent l’avènement définitif du « monarcho-communisme ».

Par Guéorgui Daskalov « Siméon », surnommé « le roi », est même prêt à rester à la tête du gouvernement au cas où le PSB remporterait la majorité des sièges, et c’est sans doute ce qui arrivera, selon les pronostics unanimes des instituts de sondage. En effet, la cote de popularité de Siméon II est six fois plus basse qu’il y a trois ans, et cela alors même qu’elle a doublé en quelques mois, tandis que l’opposition de droite s’est émiettée et a perdu tout crédit. Sergueï Stanichev, le jeune président du PSB au Parlement bulgare se dit d’accord pour se coaliser avec le Mouvement national Siméon II, le parti du Premier ministre, et ne brigue pas lui-même le poste de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous