Colisee

Bulgarie : quel est le profil des électeurs qui ont voté pour Ataka ?

| |

Le 25 juin dernier, un nouvelle force politique faisait son apparition en Bulgarie, la coalition Ataka. Pour comprendre l’évolution et l’avenir de ce parti, étudions la sociologie de ses électeurs.

Par François Frison-Roche, CERSA, Université de Paris 2 - CNRS. Sociologie électorale d’Ataka, nouvel acteur dans l’arène politique bulgare. Selon les résultats officiels des élections législatives du 25 juin 2005, publiés par la Commission centrale électorale bulgare [1], la coalition Ataka, dirigée par Volen Siderov [2], a obtenu 296.848 voix, soit 8,75 % des suffrages exprimés. Elle obtient 21 sièges sur 240 à l’Assemblée et devient ainsi, en nombre de députés, le quatrième groupe parlementaire [3]. Ce mouvement a été immédiatement qualifié d’"extrémiste". L’ampleur de son irruption sur la scène politique bulgare mérite d’être examinée dans sa (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous