Le Courrier de la Bulgarie

Bulgarie : les racines subversives du mouvement écologiste

| |

Le mouvement écologiste bulgare a une longue histoire. Né sous le régime communiste, à la fin des années 1980, il dispose désormais d’une expression politique, avec le parti des Verts, créé en 2008. Critique des autorités politiques, ce mouvement a aussi compris qu’il devait s’adresser aussi à l’Union européenne. Au-delà de la dénonciation des désastres environnementaux, le mouvement écologiste exprime la volonté d’une réappropriation citoyenne de la politique.

Par Béranger Dominici [1] L’histoire de la constitution d’une mouvance écologiste en Bulgarie met en évidence son ancrage très contestataire. Au-delà de la protection de l’environnement, les initiatives écologistes en appellent à redéfinir le processus décisionnel qui est détourné de sa fonction de « production de consensus » par la prégnance des intérêts économiques. Ces actions écologistes sont toutes, depuis leur apparition à la fin des années 1980, des initiatives citoyennes s’inscrivant en rupture par rapport aux discours et aux actions des acteurs institutionnels du champ politique. La « première vague verte » : l’émergence d’un mouvement (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous