Balkanite

Bulgarie : les Macédoniens du Pirin, une question sensible pour Sofia

| |

Le Conseil national chargé des questions ethniques et démographiques (NCEDI) a remis son rapport aux ministres bulgares. Il prévoit que la convention légale pour la protection des minorités nationales sera présentée au Conseil de l’Europe, ce qui a déclenché de rudes critiques de la part des médias locaux.

Par Tanya Mangalakova Le 10 avril 2002, le contenu du dossier a été annoncé lors d’une conférence de presse organisée par l’Organisation Révolutionnaire Macédonienne (IMRO) : le rapport serait « une menace à l’encontre de la sécurité du pays, car il encourage la Bulgarie à reconnaître l’existence des minorités Pomak et macédoniennes. » (extrait de l’édition du 11 avril du journal Trud) La presse et les médias électroniques se réfèrent à une lettre du secrétaire de la NCEDI, Mihail Ivanov, adressée à son président, Nejdet Mollov, et au ministre des Affaires étrangères bulgares, Solomon Pasi. Une étude du rapport et de la lettre révèle qu’il y a une différence de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous