Osservatorio Balcani e Caucaso

Bulgarie : les élections européennes, scrutin test à enjeux nationaux

| |

Le 25 mai prochain, les Bulgares éliront leurs représentants au Parlement européen dans un contexte particulier. Depuis l’hiver 2012-13, le pays est plongé dans une crise politique qui semble interminable. Face aux manifestations qui n’ont jamais cessé, le gouvernement rose-turc espère trouver une nouvelle légitimité tandis que l’opposition hausse le ton et que les petites formations politiques profitent de la brèche. Et l’Europe, dans tout ça ?

Par Francesco Martino La Bulgarie se prépare à voter, pour la troisième fois, aux élections européennes du 25 mai prochain – après les scrutins de 2007 (28,6% de participation), organisées spécialement pour doter les nouveaux États membres de représentants, et celles de 2009 (37,5% de participation). Retrouvez notre dossier : En Bulgarie, la colère ne faiblit pas Ces élections se tiendront dans un contexte encore tendu après la longue période d’instabilité politique qui a suivi les manifestations d’ampleurs déclenchées durant l’hiver 2012-2013. Ces mouvements, qui exprimaient un mécontentement généralisé contre la pauvreté, la corruption, la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous