Novinite

Bulgarie : le tapis Tchiprovski classé au patrimoine mondial de l’Unesco

| |

Bonne nouvelle pour l’artisanat bulgare : l’Unesco vient d’inscrire la fabrication des tapis Tchiprovski au patrimoine mondial de l’Humanité. Une tradition qui se transmet de mère en fille depuis le XVIIe siècle dans le nord-ouest de la Bulgarie.

Le tapis Tchiprovski (kilim) vient d’être classé au patrimoine mondiale de l’Unesco. Ce qui a permis cette reconnaissance de l’Unesco, c’est sa spécificité de confection : les tapis sont tissés à la main avec deux faces absolument identiques. Ils portent le nom de la ville, au nord-ouest de la Bulgarie, Tchiprovtsi, où sa production a commencé au XVIIe siècle. La plupart des maisons de la ville disposent d’un métier à tisser manuel vertical, que les femmes utilisent pour fabriquer des tapisseries traditionnellement utilisées comme revêtement de sol. La tisseuse prend plusieurs fils de chaîne de la main gauche, croise le fil de trame dans la chaîne et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous