Osservatorio sui Balcani

Bulgarie : le scandale des « espions en soutane » fait trembler l’Église

| |

Un nouveau scandale vient d’éclabousser l’Église orthodoxe bulgare : l’ouverture d’un dossier dans les archives des services secrets bulgares de l’époque communiste révèle que onze des quinze évêques de l’actuel Saint-Synode étaient des collaborateurs de la police politique.

Par Tanya Mangalakova L’information est parue le 17 janvier à l’initiative de la commission chargée de faire la lumière sur les activités de la Daržavna Sigurnost, l’ancienne police politique communiste : quinze des onze évêques du Saint-Synode bulgare furent des collaborateurs du département de lutte contre la diversion idéologique. Découvrez notre cahier : « La haine au nom de Dieu » ? Religions et nationalisme dans les Balkans Un cahier de 330 pages, plus de 70 articles, novembre 2009, 14 euros. Seuls le patriarche Maxim, ainsi que Garvil, évêque de Loveč, Nikolaï, évêque de Plovdiv, et Mavrosii, évêque de Silistra, ne figurent (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous