Novinite

Bulgarie : le patriarche orthodoxe Maxime est décédé mardi matin

| |

Le patriarche Maxime, chef de l’Église orthodoxe bulgare, s’est éteint mardi matin. Il était âgé de 98 ans. Le patriarche dirigeait l’Église depuis 1971. Il a été accusé d’avoir collaboré avec le régime communiste et sa police, ce qui a entraîné un schisme de l’Église bulgare. Le gouvernement a proclamé une journée de deuil national.

Le chef de l’Église orthodoxe bulgare avait été hospitalisé il y a un mois. Il était maintenu en vie artificiellement depuis plusieurs jours à l’Hôpital gouvernemental de Sofia. Découvrez notre cahier : « La haine au nom de Dieu » ? Religions et nationalisme dans les Balkans Le patriarche Maxime de Bulgarie avait eu 98 ans le 29 octobre dernier. En raison de sa santé fragile, il avait été incapable d’honorer une icône religieuse provenant du Mont Athos, récemment apportée en Bulgarie. Le Patriarche Maxime, né en 1914, dans le village d’Oreshak, dans l’oblast de Lovech, était à la tête de l’Église orthoxe de Bulgarie depuis plus de 40 ans. Il était (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous