Sofia Echo

Bulgarie : le GERB échoue à obtenir la destitution du Président Parvanov

| |

Après le scandale qui a impliqué le Vice-premier ministre, Siméon Diankov et le Président bulgare, Gueorgui Parvanov, la coalition gouvernementale menée par le GERB souhaitait présenter une procédure de destitution devant la Cour constitutionnelle. Elle n’est pas parvenue à obtenir les 161 voix nécessaires à l’Assemblée pour y parvenir.

Par Petar Kostadinov La majorité gouvernementale n’est pas parvenue à recueillir les 161 voix nécessaires à la présentation d’une motion de censure, à l’encontre du Président de la République, le socialiste Gueorgi Parvanov, devant la Cour Constitutionnelle. Cette motion de censure fait suite à l’affaire qui a opposé récemment Gueorgi Parvanov au vice Premier ministre et ministre des Finances, Siméon Diankov (GERB). Le Président aurait fait enregistrer un entretien avec Siméon Diankov, sans le lui signaler. Le 31 mars 2010, après plusieurs heures de débats, la motion, mise à l’ordre du jour le 26 mars, n’a reçu l’approbation que de 150 (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous