Blitz

Bulgarie : la chance au dialogue inter-religieux

| |

Trop souvent mobilisées au service de la haine et de la violence, les religions doivent redevenir des facteurs de paix. 200 responsables spirituels ont participé à une conférence, organisée le 4 août à Sofia, sur le thème de « la religion service de l’homme ». Les dignitaires orthodoxes, musulmans et juifs ont adopté une déclaration commune.

« La crise mondiale n’est pas seulement économique, mais elle touche aussi les valeurs », explique Dimitar Koucarov, l’un des organisateurs de la conférence. Selon lui, la Bulgarie, souvent considérée comme un oasis de tolérance ethnique, était l’un des meilleurs endroits possibles pour organiser cette conférence. Découvrez notre cahier : « La haine au nom de Dieu » ? Religions et nationalisme dans les Balkans Dimitar Koucarov précise que, pour la première fois, un forum de cette dimension s’est déroulé sans participation des institutions d’État. La conférence a réuni des représentant de l’Église orthodoxe bulgare, des Églises catholique et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous