Le Courrier de la Bulgarie

Bulgarie : 20 ans après la chute du communisme, qui veut danser une « Dernière valse » ?

|

Ces dernières semaines, une vidéo de la Commission européenne intitulée 1989-2009 : 20 ans de liberté et célébrant la chute du Rideau de fer a provoqué un scandale retentissant en Bulgarie. En effet, aucune image de la lutte des citoyens bulgares contre le régime communiste n’y est montrée. Où sont passés les manifestations monstres de l’hiver 1989-90, les slogans de l’opposition, les chansons métaphoriques, s’interroge Ralitsa Frison-Roche ?

Par Ralitsa Frison-Roche On ne peut pourtant pas arrêter le temps aux années 1989-90, car bien des événements ont eu lieu ces deux dernières décennies, en bien comme en mal. L’image des jeunes heureux au pied de la porte de Brandebourg est, bien entendu, prometteuse d’avenir, mais elle est aussi trompeuse. Surtout en cette période électorale, où 62% des Bulgares se sont abstenus. Etonnant pour un pays qui rêvait d’un « retour à l’Europe »... L’explication n’est pas un mystère : les mutations socio-économiques ont encore appauvri de nombreux Bulgares, la corruption est plus que jamais un fléau, l’influence - masquée - d’anciens membres des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous