IWPR

Bruxelles se rend compte que l’Union de Serbie et Monténégro ne peut pas survivre

| |

L’Union européenne est en train d’accepter peu à peu l’idée que la Serbie et le Monténégro gagneraient à être indépendants. Le vibrant plaidoyer du Président de la République du Monténégro en faveur de deux États, « amis, alliés, mais indépendants »...

Par Filip Vujanovic Après plus de deux ans et demi d’existence ou, plutôt, de mauvais fonctionnement d’une Union coûteuse et inefficace, et après nous avoir entendu affirmer de façon permanente que nous nous causerions du tort à vouloir harmoniser notre système douanier et les relations commerciales internationales, l’Europe accepte enfin cette réalité. De façon précise, Bruxelles a finalement accepté que les différences entre les économies serbes et monténégrines sont le résultat objectif de nos structures économiques différentes, de nos ressources ainsi que du rythme différent de nos réformes. Étant données ces différences, il est clair que les deux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous