Slobodna Evropa

Bras de fer avec les Serbes de Bosnie : la visite de Boris Tadić à Banja Luka envenime la situation

| |

La récente visite du Président serbe Boris Tadić à Banja Luka en plein conflit entre les autorités serbes de Bosnie et le Haut représentant Inzko a provoqué un tollé en Fédération. Tous les leaders politiques sont montés au créneau pour dénoncer un acte politique qui fait craindre le pire : que Belgrade tienne toujours les ficelles de la politique de Republika Srpska et que l’on se dirige vers une partition de la Bosnie-Herzégovine. De retour à Belgrade, Boris Tadić a rejeté en bloc ces accusations.

Par Dženana Halimović et Iva Martinović Même si la Serbie, par des accords bilatéraux, est spécialement liée à la Republika Sprska, et par là même, avec tous les peuples qui y vivent, Boris Tadić n’a rencontré à Banja Luka que les représentants des partis serbes. Alors que les hommes politiques libéraux et les analystes politiques en Serbie ont averti que cette visite et la critique de la décision du Haut Représentant ne peuvent que raviver la crise en Bosnie-Herzégovine, certains partis ont demandé à Belgrade de réagir également à l’échelle internationale. « Le pouvoir en Serbie doit discuter, de façon urgente, avec tous les acteurs (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous