Le Courrier des Balkans

Bozidar Djelic : La Serbie face à un choix décisif

| |

Ancien ministre du gouvernement Djindjic, Bozidar Djelic est le candidat du Parti démocratique au poste de Premier ministre. Il s’exprime sur les choix et les défis qui attendent la Serbie : poursuite des réformes économiques et sociales, relations avec les pays voisins et la communauté internationale, avenir du Kosovo, coopération avec le TPI. Jeune homme toujours pressé, Bozidar Djelic se donne quelques objectifs : un statut de candidat à l’Union européenne pour la Serbie d’ici un an, et la suppression du régime des visas en deux ans.

Propos recueillis par Jean-Arnault Dérens [1] Le Courrier des Balkans (CdB) : La liste du Parti démocratique est conduite par Ruzica Djindjic, et vous avez été désigné comme candidat au poste de Premier ministre : quel est le partage des rôles ? Bozidar Djelic (BDj) : Mme Djindjic, la veuve de notre Premier ministre assassiné, est beaucoup plus qu’un symbole. C’est un garant de la continuité de notre action, une preuve de la détermination du DS à ne pas se laisser intimider par les forces rétrogrades qui auraient voulu changer le cours de l’histoire. Dix jours avant son assassinat, Zoran Djindjic avait lui-même dit que sa mort ne devait pas arrêter (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous