Kosovo : histoire d'un mythe. Essai d'archéologie littéraire

  • Miodrag Popovic, Kosovo : Histoire d'un mythe, traduit du serbe par Christine Chalhoub, Paris, Non Lieu, 2010, 168 pages
  • Prix : 18.00 €
mytheLa fameuse bataille de Kosovo Polje (28 juin 1389) est un « mythe fondateur » de la nation serbe. La construction de ce mythe littéraire, politique et religieux a une histoire, elle croise les fils des nombreux récits qui se sont multipliés sur le sujet. L'entreprise « d'archéologie littéraire » à laquelle se livre Miodrag Popovic, dans ce livre devenu classique, s'apparente à une véritable enquête policière...

« L’importance actuelle du Kosovo pour le peuple serbe, qu’il serait une erreur de vouloir nier ou « relativiser », est donc le résultat de cette longue histoire, de ces multiples traditions, religieuses et littéraires. Ce Kosovo « berceau du peuple serbe », selon la formule convenue, symbole de l’identité nationale, n’a par contre, bien sûr, pas grand-chose à voir avec le Kosovo réel que, d’ailleurs, bien peu de Serbes connaissent...» (Extrait de la préface de J.A.Dérens).

À travers l’étude des œuvres profanes ou religieuses serbes, turques et, plus largement, européennes, Miodrag Popović retrace l’histoire de la construction et l’évolution du mythe de Kosovo depuis la bataille de 1389 jusqu’au XIXe siècle. Grand érudit, l’auteur nous offre un remarquable voyage à travers la littérature serbe et européenne.

Les figures archétypales du martyre (le prince Lazare), du monstre (le sultan Murat) et du héros (Miloš Obilić), autour desquelles s’organise l’étude de M. Popović, loin d’être figées, se chargent de significations différentes au grés de l’histoire serbe. Imageries chrétiennes et réminiscences païennes entremêlées constituent la clef de voûte d’un mythe ravivé par le Romantisme, érigé en histoire officielle après les communistes.

Miodrag Popović, mort en 2007, était un grand spécialiste de la littérature serbe. Ses travaux sur la bataille de Kosovo, constamment réédités et traduits en plusieurs langues, lui valurent de tomber en disgrâce sous la terreur nationaliste des années 1990.

Préface de Jean-Arnault Dérens
Notes de Bernard Lory
  • Miodrag Popovic, Kosovo : Histoire d'un mythe, traduit du serbe par Christine Chalhoub, Paris, Non Lieu, 2010, 168 pages
  • Prix : 18.00 €