Sursum corda

  • Sursum corda, Veronika Boutinova, Le ver à soie, Paris, 2022, 114 pages, 15 euros.
  • Prix : 15.00 €
Sursum corda de Veronika Boutinova est un roman de voix qui relate l’amour absolu liant deux amis de l’autrice lui ayant confié leur bonheur douloureux. À vif, Zuka et Charlotte se sont trouvés à Belgrade en 2012. Depuis, ils cherchent à garder le lien cosmique qui les traverse comme il traverse l’Europe et ses frontières, étanches. Charlotte vit dans le nord de la France. Zuka, originaire de la Krajina, est réfugié en Serbie. Tous deux tentent de survivre à leurs amours européennes : «~Charlotte à l’Est. Quand je suis partie en Moldavie avec Charlotte, elle a failli ne pas revenir, arrêtée à l’aéroport où on l’a prise pour une terroriste à cause d’un accessoire de théâtre qui n’était qu’un socle de lampe Ikéa ! Quand Charlotte est partie en Roumanie, elle est revenue avec Gnôle, son chien Tuica, qu’elle a passé clandestinement dans le bus, en le cachant au fond de son sac ! Quand Charlotte est partie en Serbie, elle est revenue avec l’amour, avec son Serbe, avec son amour serbe, Zuka. Charlotte a dit un jour que Zuka valait mieux que le Paradis. Zuka m’a dit un jour que Charlotte était sa petite fleur. Nous tous ici nous pensions qu’elle était une chienne, savante, mais une chienne, une fille qui joue et aboie, qui aboie en jouant. Bon voyage à vous deux dans votre péniche amoureuse, paradis des petites fleurs et des chiens polyglottes.»
Veronika Boutinova est femme de lettres, dramaturge, metteur en scène et plasticienne. Après un doctorat sur la littérature tchécoslovaque sous le régime communiste, elle poursuit ses recherches sur les dramaturgies contemporaines d’Europe centrale et orientale. Elle devient parallèlement membre d’Eurodram (Maison d’Europe et d’Orient) et dramaturge associée de la compagnie européenne et citoyenne « Dans ta face », dévouée à la contemporanéité, au théâtre politique et européen. Elle a mis en scène plusieurs textes du répertoire de l’Est européen, dont FUCK YOU, Eu.ro.Pa ! de Nicoleta Esinencu, joué aussi bien à la Maison d’Europe et d’Orient, dans le off d’Avignon 2010, qu’au Théâtre national de Chi?inau. Préoccupée par le sort des migrateurs en Europe, elle a écrit plusieurs pièces sur le sujet, dont N.I.M.B.Y. et Dialogues avec un calendrier bulgare, publiées aux éditions L’Espace d’un instant. Elle est également à l’initiative d’actions théâtrales et plastiques remarquées dans la ville de Calais, comme Outside Theater en 2007, Lectures Clandestines en 2014, Les Arbres à brosses à dents en 2015, J’épouse la cause des migrateurs en 2015, Le Lancer de bébés ou Calais l’accueillante en 2016.

  • Sursum corda, Veronika Boutinova, Le ver à soie, Paris, 2022, 114 pages, 15 euros.
  • Prix : 15.00 €