Voyage au Liberland

  • Timothée Demeillers et Grégoire Osoha, Voyage au Liberland, Éditions Marchialy, Paris, 2022, 304 pages, 20 euros.
  • Prix : 20.00 €

Entre la Serbie et la Croatie, sur une rive du Danube, se trouve une terra nullius, une terre non revendiquée. Une aubaine pour Vít Jedlička, homme politique tchèque, qui en profite pour y créer un État de toutes pièces dont il s’autoproclame président. En 2015 naît le Liberland.

Projet farfelu ou dernière occasion de voir surgir une utopie en Europe ? Le Liberland interpelle Grégoire Osoha et Timothée Demeillers alors qu’ils sont en train de tourner un documentaire dans cette région meurtrie par le nationalisme. Une nouvelle frontière dans cette région déjà morcelée paraît incongrue. Les motivations de Vít semblent ailleurs. Ce jeune trentenaire, adepte de cryptomonnaie, est un fervent défenseur de l’idéologie libertarienne. Le Liberland devient alors une expérience unique, où tous les adeptes de cette idéologie se déplacent du monde entier dans l’espoir de vivre un moment historique. Une expérience collective qui pourrait rapidement tourner au fiasco. En effet, sur une terre où la liberté est reine, où commence celle de l’un et où finit celle de l’autre ?


Voyage au Liberland est le récit d’une enquête autour du monde à la recherche d’un État illusoire et de ses citoyens avides de liberté et d’argent.

Timothée Demeillers a publié trois romans chez Asphalte, dont Jusqu’à la bête et Demain la brume. Grégoire Osoha travaille comme journaliste indépendant. Ensemble, ils ont fait de nombreux voyages dans les Balkans et ont coréalisé deux documentaires : Vukovar(s) et Kosovo, troubles identitaires.

  • Timothée Demeillers et Grégoire Osoha, Voyage au Liberland, Éditions Marchialy, Paris, 2022, 304 pages, 20 euros.
  • Prix : 20.00 €