Les fantômes de l'Europe. Les migrants face aux politiques migratoires

  • Olivier Peyroux, Les fantômes de l'Europe. Les migrants face aux politiques migratoires, Non Lieu, Paris, 2020, 234 pages
  • Prix : 16.00 €

Les débats partisans autour de la « crise migratoire » contribuent à masquer l’accroissement, la modification et la diversification des phénomènes de traite des êtres humains au Moyen Orient, en Afrique et en Europe. Lesquels sont pourtant révélateurs de changements sociétaux profonds.

Tout en mettant en lumière les fonctionnements et les mécanismes actuels de la migration irrégulière, les constats sur le terrain révèlent la massification de l’exploitation sexuelle et l’utilisation croissante d’enfants pour commettre des délits en Europe. Cela montre combien le développement des rapports d’exploitation est le signe d’une modification de l’ordre social. Et cela interroge sur les conséquences de la sécurisation des frontières et ses effets sur l’essor du crime organisé.

Après un important travail de terrain de plus de 5 ans en Afrique, au Moyen Orient, dans les Balkans et en Europe de l’Ouest, ce livre rend compte de ces situations d’exploitation. Les nombreux témoignages recueillis à Calais, en Grèce, au Niger, au Mali, au Liban, sur la route des Balkans, donnent un éclairage inédit aux migrations contemporaines et à leurs enjeux sociétaux.

Olivier Peyroux est sociologue. Il travaille depuis plus de quinze ans (d’abord en Roumanie, puis en France) auprès des mineurs victimes de la traite. Il a publié aux éditions Non Lieu Délinquants et Victimes. La traite des enfants d’Europe de l’Est en France et il a obtenu pour cet ouvrage le prix Caritas - Institut de France 2013.

  • Olivier Peyroux, Les fantômes de l'Europe. Les migrants face aux politiques migratoires, Non Lieu, Paris, 2020, 234 pages
  • Prix : 16.00 €