Classique Roman • Omer pacha latas

  • Ivo Andric, Omer pacha latas, traduit du serbo-croate par Jean Descat, Paris, éditions du Rocher, 1999, 392 pages
  • Prix : 9.50 €
OmerRoman de peintre ou d'un joueur d'échecs, ce livre relate la vie du général d'origine croate Omer pacha Latas, envoyé en Bosnie en 1850 par le sultan Abdul Medjid pour y imposer l'autorité turque.

La Bosnie, si elle dépend alors d'Istambul, est en réalité menée par ses knez, dont le premier, le Voïvode Zimonitch, règne sur la région de Sarajevo. Ces knez, Omer pacha va chercher à les contraindre ; eux s'attacheront à plier, à craindre, à attendre surtout. Autour de ce duel, comme en promenant ses yeux sur un échiquier, les figures se croisent, se rencontrent : la reine, épouse du séraskier, le fou, Costache Nenisanu, qui perd la raison par amour, la tour, ce serviteur du pacha qui le protège et pourvoie à ses vices, les soldats, anciens autrichiens ou croates islamisés. L'art de la miniature à l'échelle d'une fresque, par le plus célèbre des écrivains yougoslaves (Prix Nobel 1961). 

Pour le Courrier des Balkans, le meilleur livre d'Ivo Andric, que l'on vous conseille avec un autre classique magnifique dont l'intrigue se déroule en Bosnie : Le derviche et la mort, de Meša Selimović - disponible sur notre Boutique.
  • Ivo Andric, Omer pacha latas, traduit du serbo-croate par Jean Descat, Paris, éditions du Rocher, 1999, 392 pages
  • Prix : 9.50 €