offre spéciale Noël • Le coffret Danilo Kiš

  • Danilo Kiš, Un tombeau pour David Davidovitch, traduit du serbo-croate par Pascale Delpech, Paris, Gallimard Du Monde Entier, 1979, 160 pages, 15,50€ / Danilo Kiš, Psaume 44 suivi de La Mansarde, traduction de Pascale Delpech, Paris, Fayard, 2017, 424 pages, 19€ TOTAL 24,50 euros
  • Prix : 24.50 €
Le Courrier des Balkans vous fait (re-)découvrir le meilleur livre de Danilo Kiš, complété de son tout premier récit, traduit il y a un peu plus d’un an par Pascale Delpech.

Danilo Kiš, Un tombeau pour David Davidovitch, traduit du serbo-croate par Pascale Delpech, Paris, Gallimard Du Monde Entier, 1979, 160 pages, 15,50€


kis1Danilo Kiš a pris pour matériau de sa fiction la réalité des liquidations, des procès, des camps et des tourmentes qui sévissent en Europe depuis le début du siècle. Six des sept chapitres de ce livre présentent des biographies de révolutionnaires, terroristes, bagnards ou renégats profondément attachés les uns et les autres à leurs croyances. 
Une abondante documentation, des témoignages, des Mémoires, reconstitués par une plume habile à l'exercice de style, se mêlent au récit. Le procédé laisse penser que l'auteur n'a fait que mettre au point et présenter des documents. C'est en partie cet aspect parodique qui donne au livre son ton d'objectivité glaciale dans la mise au jour des mécanismes de l'oppression et de la répression, de l'énergie brutale de la victime et du bourreau ou de leur éventuelle connivence. 

Récits cruels où la concision de la phrase souligne la violence de l'action, ces biographies prennent parfois un aspect légendaire, telle l'histoire de Boris Davidovitch, victime de la répression stalinienne, qui disparaît et réapparaît sous de faux noms si bien qu'après sa mort dans un camp on croit l'avoir encore revu à Moscou. 

Histoire vraie? L'auteur nous laisse le soin d'en décider et nous voici là au cœur du problème posé par ce livre.

***
Danilo Kiš, Psaume 44 suivi de La Mansarde, traduction de Pascale Delpech, Paris, Fayard, 2017, 424 pages, 19€

« Il se chuchotait depuis quelques jours déjà qu’elles tenteraient de s’évader avant l’évacuation du camp, d’autant que, cinq ou six nuits plus tôt, on avait entendu pour la première fois le grondement des canons dans le lointain. Mais la rumeur était retombée – du moins lui semblait-il – depuis que trois femmes, parmi lesquelles se trouvait Erzsike Kohn de leur chambrée, avaient été fusillées sur les barbelés.Tout ce que Maria pouvait faire, c’était donc tendre l’oreille au bruit des canons et attendre que quelque chose se passe. »

Paru à Belgrade en 1962, Psaume 44 raconte le projet d’évasion de Maria, une jeune femme prisonnière d’un camp de concentration allemand. Le récit suit le cours de ses pensées dans les heures qui précèdent sa fuite. Premier ouvrage et dernière oeuvre inédite en France de Danilo Kiš, publié ici avec La Mansarde (Grasset, 1989), écrit à la même époque, Psaume 44 est un roman saisissant qui éclaire et complète la connaissance de l’oeuvre de cet écrivain majeur du XXe siècle.

Frais de port offerts sur le deuxième livre : 6€40 en tout pour le coffret

Pour tout achat d'un coffret et pour toute commande supérieure à 50 euros, nous vous offrons un sac collector en toile édité spécialement pour les 20 ans du Courrier des Balkans. Série limitée.



  • Danilo Kiš, Un tombeau pour David Davidovitch, traduit du serbo-croate par Pascale Delpech, Paris, Gallimard Du Monde Entier, 1979, 160 pages, 15,50€ / Danilo Kiš, Psaume 44 suivi de La Mansarde, traduction de Pascale Delpech, Paris, Fayard, 2017, 424 pages, 19€ TOTAL 24,50 euros
  • Prix : 24.50 €