offre spéciale Noël • Le coffret voyageurs

  • Laurent Geslin et Jean-Arnault Dérens, Là où se mêlent les eaux, des Balkans au Caucase, dans l'Europe des confins, Éditions La Découverte, Paris, 2018, 352 pages, 22,90€ / Emmanuel Ruben, Terminus Schengen, Paris éditions Le Réalgar,64 pages, 14 euros TOTAL 36,90 euros
  • Prix : 36.90 €
Une sélection du Courrier des Balkans : un beau récit pour redécouvrir l’Europe du sud-est par la mer et un long poème : Terminus Schengen.

Laurent Geslin et Jean-Arnault Dérens, Là où se mêlent les eaux, des Balkans au Caucase, dans l'Europe des confins, Éditions La Découverte, Paris, 2018, 352 pages, 22,90€

gg
Une ville sans cimetière, une langue comprenant quatre-vingt-trois consonnes, une marina qui n’existe pas sur les cartes, d’anciens sous-marins soviétiques à vendre, des frontières que seul un aveugle peut traverser, des vallées perdues et des fronts de mer reconquis, des jeunes radicalisés et des vieux-croyants…

Sur les marches de l’Europe, des Balkans au Caucase, s’étendent des espaces incertains, broyés dans les rouages d’une interminable « transition », mais propices à des rencontres improbables. Comprendre où va aujourd’hui l’Europe demande d’embarquer à bord d’une histoire des confins : à la fois récit de voyage et reportage d’après guerres, où l’on croise aussi bien les spectres de Tito et d’Enver Hodja que les figures réelles de révolutionnaires non repentis ou de mafieux imaginatifs.

Dans ce texte où l’ambition littéraire se conjugue à un savoir panoramique, afin de remonter le fil des mémoires du continent, Jean-Arnault Dérens et Laurent Geslin ont caboté sur les rives de l’Adriatique, de la mer égée et de la mer Noire. Ce trajet est celui des minorités oubliées, des pays qui n’existent plus ou pas encore, des migrations sans cesse recommencées et des rendez-vous toujours ratés.

Le rythme de la voile raconte ce cheminement de la côte Adriatique aux rivages caucasiens d’Adjarie et d’Abkhazie, de la Crimée à la Transnistrie. Jusqu’au delta du Danube, là où le fleuve et toutes les poussières de l’Europe viennent se mêler aux eaux de la mer

***

Emmanuel Ruben, Terminus Schengen, Paris, Le Réalgar éditions, 2018, 64 pages, 14 euros

rubenA propos : "C'est bien parce que le poème s'avère seul capable d'intégrer l'expression la plus subjective à l'exigence d'une pensée qui, jamais, ne se contentera d'interpréter le monde", qu'Emmanuel Ruben n'a pas récusé la voix dont, toujours, essayiste, romancier, il écoute l'accent, disant ainsi très haut l'abjection d'une Europe en proie à des démons surgis des culs-de-basse-fosse de sa longue histoire. Terminus Schengen... Une telle errance, une aussi tragique pérégrination au bout de la honte comme de la détresse ne rend dès lors pas exclusivement compte du destin des "migrants" mais, haletante, escortée de cris, de murmures, contraint quiconque veut en parler à la dignité du chant. Le reste est affaire d'urgence. De crimes et de cynisme. De trains, de camions ou de piétinements. De mains lavées dans un seau où brillent les étranges reflets des étoiles que l'on cousait il n'y a pas si longtemps aux vêtements des voyageurs." Lionel Bourg

Un extrait :

mais où sont-elles ces racines et ces souches que vous avez toujours à la bouche ?

vous ne savez faire qu'une chose : couper, trancher, délimiter

vous avez réduit vos paroles à ce gazouillis d'un homme face à son écran

vous revendiquez tout le temps vos racines mais en réalité vous parlez aujourd'hui la langue de vos machines

et vous n'avez pas plus de racines que nous

et vous n'êtes pas moins nomades que nous, vous qui vivez toujours entre deux trains et deux avions, peuples des pas perdus et des tarmacs, peuples des bretelles des échangeurs et des ronds-points et de cette grande affaire humaine dont on nous hache la forêt

- le peuple européen, il ne nous reste plus rien

que le tronc décharné

d'un peuplier

et l'écorce lacérée sur laquelle nous pourrons graver

les premières figures

d'un alphabet futur."


Pour tout achat d'un coffret et pour toute commande supérieure à 50 euros, nous vous offrons un sac collector en toile édité spécialement pour les 20 ans du Courrier des Balkans. Série limitée.

  • Laurent Geslin et Jean-Arnault Dérens, Là où se mêlent les eaux, des Balkans au Caucase, dans l'Europe des confins, Éditions La Découverte, Paris, 2018, 352 pages, 22,90€ / Emmanuel Ruben, Terminus Schengen, Paris éditions Le Réalgar,64 pages, 14 euros TOTAL 36,90 euros
  • Prix : 36.90 €