offre spéciale Noël • Le coffret femmes d'Albanie

  • Ornela Vorpsi, L'Été d'Olta, Paris, Gallimard, 2018, 208 pages, 18€ & Antonia Young, Les vierges jurées d’Albanie, traduit de l’anglais par Jacqueline Dérens, Paris, Non Lieu, 2016, 192 pages, 15€ TOTAL 33 euros
  • Prix : 33.00 €
Une sélection du Courrier des Balkans  : le tout dernier livre de la romancière Ornela Vorpsi et la passionnante enquête de l’anthropologue Antonia Young sur les Vierges Jurées.

Ornela Vorpsi, L'Été d'Olta, Paris, Gallimard, 2018, 208 pages, 18€

OlgaDans l’Albanie de la fin des années 1970, Olta voit son quotidien bousculé par la disparition soudaine et inexplicable de son père. Chacune à sa manière, la fillette et sa mère Veronika affrontent le mystère de cette absence. Veronika, femme aussi belle que peu sûre d’elle, échafaude mille scénarios d’adultères. 

Olta, confidente forcée et souffre-douleur de sa mère, rêve de liberté. Elle tente de se tenir à distance du drame et porte un regard souriant sur le monde des adultes, sur ce pays qui vénère la Chine communiste avant de la rejeter comme il a rejeté précédemment la tutelle soviétique, sur la vitalité d’un peuple que la dictature ne parvient pas à juguler. 

Tout en nous offrant une chronique acidulée de l’Albanie d’avant la chute du Mur, la jeune Olta découvre de son côté, avec une fausse candeur, le monde du désir et de la sensualité.


Antonia Young, Les vierges jurées d’Albanie, traduit de l’anglais par Jacqueline Dérens, Paris, Non Lieu, 2016, 192 pages, 15€


viergesQui sont les Vierges jurées, ces femmes qui, socialement, deviennent des hommes ? Connue dans tous les Balkans, cette tradition est toujours vivace dans les hautes terres du nord de l’Albanie. Vêtues en hommes, tenues en haute estime, ces femmes ont accès aux prérogatives masculines : elles fument, elles boivent de l’alcool, elles mènent les troupeaux, portent le fusil et négocient les conflits familiaux. En contrepartie, elles sont soumises à l’obligation de chasteté.

À partir de la situation spécifique du nord de l’Albanie, où le code du Kanun règle encore de nombreux aspects de la vie des gens, l’ouvrage d’Antonia Young montre que la construction du genre est avant tout un phénomène social. Si des familles n’ont pas assez d’hommes pour s’occuper des tâches dévolues aux mâles, des femmes peuvent alors assumer des fonctions masculines.

Cette étude pionnière de l’anthropologue britannique Antonia Young, traduite par Jacqueline Dérens et préfacée par Nicole Pellegrin, historienne du féminisme (CNRS), éclaire les enjeux de la question du genre aujourd’hui.

Pour tout achat d'un coffret et pour toute commande supérieure à 50 euros, nous vous offrons un sac collector en toile édité spécialement pour les 20 ans du Courrier des Balkans. Série limitée.

  • Ornela Vorpsi, L'Été d'Olta, Paris, Gallimard, 2018, 208 pages, 18€ & Antonia Young, Les vierges jurées d’Albanie, traduit de l’anglais par Jacqueline Dérens, Paris, Non Lieu, 2016, 192 pages, 15€ TOTAL 33 euros
  • Prix : 33.00 €